L’art malien

L’artisanat malien est une valeur sûre. C’est l’art de l’association des techniques ancestrales du Mali et du savoir-faire des artistes actuels. Ce site présente les cultures anciennes du Mali à travers son l’artisanat, ainsi que leurs adaptations à l’ère contemporaine. Cet art est une association des techniques ancestrales et du savoir-faire actuel des artisans, tout en gardant l’identité de la culture.

Le Mali, c’est aussi une culture ancienne qui a su marier la tradition et l’art comtemporain. Ce site explore plutôt un style de vie malien. C’est l’exploration de tout un art de vivre y compris l’art culinaire. Une population composée d’au moins une douzaine d’ethnies, partageant une partie d’histoire en commun, et aspirant chacune à une identité culturelle propre, donna naissance à un artisanat très diversifié tout en gardant ce lien indestructible qui la relie aux racines communes.

Un art qui s’exprime à travers la nature

L’artisanat malien trouve sa voix grâce au talent des artistes et des artisans. Les ressources naturelles sont utilisés dans des arts millénaires comme la maitrise de la transformation artisanale du coton par les tisserands pour créer des étoffes servant à confectionner des vêtements sur mesure, pour la teinture et l’association des cristaux, du bois, du cuir et des perles pour créer des parures et divers objets de décoration.

Des traditions communes à plusieurs ethnies

Peut-on parler de culture au Mali sans parler de cola et de cauris? A travers le pays tout passe par la cola. C’est la monnaie symbolique d’échange de respects. Elles sont offertes pour les naissances, les demandes traditionnelles de main, les mariages et les baptêmes. La cola est largement consommée au Mali. Quant aux cauris, en plus de leur utilisation pour les décorations diverses, elles servent aussi à la divination, surtout au Sud du pays.

Les expositions d’art

Bien que les capitales des différentes régions aient leurs expositions d’art locale, Bamako compte des galleries intéressantes ainsi qu’une grotte contenant des peintures datant du Néolithique. Les expositions importantes sont au Musée National du Mali, une exposition sur l’archéologie et les ethnies, au musée « Muso Kunda », un musée se rapportant à de la femme malienne et qui expose des tenues vestimentaires traditionnelles, des masques, des statuettes, des marionnettes et figurines, des bijoux et ornements et même des ustensiles de cuisine des différentes ethnies, à la Maison des Artisans avec une exposition de joailleries, de perles, bronzes, bois, maroquinerie,  vannerie et tissage et à la galerie Santoro, un musée pour la décoration et les textiles et au Musée de Bamako.

Une unité culturelle de l’Afrique

Une même culture plus ou moins influencée se retrouve bien au-delà des frontières du pays. Plusieurs des ethnies du Mali sont également présentes dans d’autres pays de Afrique de l’Ouest. La communication traditionnelle orale est assurée par les griots et la plupart des musiciens sont de cette origine. Les griots se retrouvent dans plusieurs pays africains. Ce lien est très visible, par exemple, dans l’art de tissage du coton pour produire le pagne tissé et dans les techniques traditionnelles de teinture des étoffes diverses, l’art de la broderie ainsi que la présence de perles spécifiques telles que les cauris, qui ont également servi de monnaie d’échange autrefois, dans les parures et les décorations.