Artisanat du Mali – Les étoffes

La production du pagne tissé artisanal est un art millénaire au Mali. Ce dernier ainsi que le wax et le bazin sont est utilisé pour confectionner des vêtements traditionnels et modernes. Ils sont très présents dans l’habillement malien.

le pagne tissé

Le pagne tissé se retrouve partout, chez toutes les ethnies au Mali et au delà de ses frontières. Si dans le Sud du pays, il est surtout utilisé pour confectionner des vêtements, les populations du Nord, les Songhaïs, les Touregs, Tamasheqs et Maures, semblent le préférer en ornement de coiffure ou comme tapis ou couvre-lit. Une différence qui pourrait s’expliquer par la différence des zones climatiques. C’est une zone désertique saharienne et sub-saharienne et les tissus plus légers sont plus commodes.

Les diverses formes et gammes du pagne tissé font que l’on le retrouve partout et à toutes les occasions. Le fil peut être teint au préalable et les bandes peuvent être assemblées pour donner la forme souhaité ; il peut être teint à l’indigo ou à la boue pour donner le bogolan. Le pagne tissé se retrouve souvent chez les Kasonkés, les Soninkés, les Bambaras, les Soussous en Guinée, les Ouolofs au Sénégal, chez les peuples du Wassoulou, au Ghanaet même,  au Nigéria un peu plus éloigné.

Le bazin

Le bazin est par contre importé. Il est souvent teint localement et brodé pour créer des vêtements traditionnels et contemporains.

Le wax

Le wax est produit en Europe bien qu’il fût inspiré par l’Afrique. Il est plus utilisé pour créer toute gamme de vêtements, des habits à porter tous les jours, comme pour les heures de bureaux ou pour des visites ou pour des créations haut de gamme. Le wax est également utilisé pour fabriquer des sacs et des chaussures.